A partir de la laparoscopie du gynécologue Raoul PALMER (Hôpital Broca, PARIS 1940), un modeste chirurgien d’exercice libéral exclusif [1], issu de l’école lyonnaise, le Dr. Philippe MOURET ouvre en mars 1987, une voie d’abord inaugurale codifiée par la suite sous le nom de coelio-chirurgie.
Une étape majeure de la longue histoire de la chirurgie venait d’être franchie.
Bouleversant les conceptions en vigueur et surmontant toutes les critiques, Ph. MOURET démontra l’intérêt et la fiabilité de cette nouvelle technique qui ouvre des perspectives inattendues au point que lors de la présentation de la méthode par le Pr. PERISSAT (Bordeaux) à l’hôpital naval de BETHESDA, des chirurgiens U.S., enthousiastes saluèrent le film d’une « standing ovation »  aux cris de « the second french révolution ! » [2]
Progressivement améliorée avec un matériel adapté, cette nouvelle méthode est d’abord apprise puis enseignée de proche en proche par F. Dubois, mon ami Pierre Testas, Périssat,  Les Cahiers de chirurgie (n°75, 3 ème trimestre 1990, pages 9 à 17)  publièrent les premières séries de J.M. Nouailles et de Richard Baumer et coll. Bientôt, Edmond Estour (Valence) entreprit avec méthode et efficacité de structurer tout le nouveau secteur ainsi ouvert d’abord avec le remarquable  « Journal de coelio-chirurgie », puis avec la création de la Société savante correspondante, la Société Française de chirurgie endoscopique (SFCE) regroupant une équipe active et féconde.
Je rappelle le rôle ingrat tenu par le Collège National des Chirurgiens Français pour faire reconnaitre par les Tribunaux (Affaires Sociales, Cours d’appel et même de Cassation) la technique de Ph.Mouret si longtemps ignorée par les différents échelons de l’Assurance-Maladie…
 
1.
Le fait qu’une telle innovation ait été conçue et mise au point en clinique a eu une portée symbolique non négligeable. 
2.
Le Dr Ph. MOURET devra attendre plus de 15 ans ( ! )  pour recevoir le même hommage solennel de ses collègues français le 2 Octobre 2006, lors du 108 ème  Congrès de  chirurgie  organisé par l’A.F.C