Le recrutement par concours écrit sur 15 questions de 6 minutes donnait accès au premier grade hospitalier public. Les connaissances acquises pour sa préparation et la pratique quotidienne au lit du malade furent, de l'avis unanime, le mode de sélection et de formation clinique qui a donné les meilleurs résultats. La suppression de l'externat par faiblesse démagogique des responsables politiques sous la pression des événements de 1968 entraîna le déclin  progressif de la qualité de l'enseignement de la médecine.

 

Unanimement toujours, cette suppression a été considérée "comme la plus lourde erreur commise par les pouvoirs publics, au point qu'on pourra dire que certains Professeurs n'ont même pas été nommés à l'externat ! "

 

Je garantis l'exactitude de ce propos (entendu par l'un d'eux) qui dévalorise toute la filière au point que les étudiants ont fini par obtenir la réhabilitation du nom, mais malheureusement sans le concours et surtout son contenu. Ainsi, ils espèrent rattraper par ce subterfuge quelque peu hypocrite le lustre du concours qu'ils n'ont jamais passé.